Soirées Câlins

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Les questions les plus fréquemment posées. 

Durant les soirées-câlins, d'entrée jeu, le tutoiement est proposé pour faciliter les échanges.

Comment est-il possible d’expérimenter un contact affectueux, intime avec des inconnus ?
C’est plus facile qu’on le pense. D’abord, il y a la sécurité du cadre, des règles et de leur respect. Ensuite, les musiques, les jeux, les massages permettent une mise en lien progressive. Les autres nous paraissent de moins en moins étrangers et de plus en plus humains (même ceux qui avaient “une drôle de tête” au départ !). Rappelle-toi que tu peux proposer, refuser et que tu es là pour explorer la rencontre affective.

Est-ce que l’on reste scotché les uns aux autres durant deux heures ?
Non, pas dans nos soirées-câlins. Il y a tellement de diversité dans la façon d’entrer en échange affectif. Il serait dommage de se limiter à un contact fusionnel durant deux heures. Le but de la soirée est aussi d’explorer la créativité, la diversité dans le contact, le toucher, l’affection, les gestes de tendresse.

Y-a-t-il autant d’hommes que de femmes ?
Nous allons essayer d’équilibrer les groupes, mais ce sera une surprise au moment des inscriptions.

Quelle est la moyenne d’âge ?

Nous avons dissocié deux publics (18 –29 ans et tout public) pour que les jeunes adultes se sentent à l’aise d’expérimenter entre eux une rencontre autour de la tendresse, du toucher et de l’affection. L’idée est de rester proche des centres d’intérêt qui touchent cette génération.
Le mardi est une soirée adulte tout public.
Nous organiserons une fois par semestre des brunchs-câlins où tout le monde sera convié.

liens soiree calin amour tendresse abandon

Pourquoi les règles sont-elles aussi strictes ?
Pour offrir un cadre clair et sûr aux personnes qui viennent découvrir et expérimenter les soirées-câlins.

Que proposez-vous d’original, de différent par rapport à ce qui existe ?

- la possibilité d’être touché physiquement, émotionnellement dans la tendresse et le respect en dehors d’un échange sexuel. Cela relaxe infiniment le corps, met du baume au coeur et apporte un réconfort global. En trouvant progressivement le bon accord avec quelqu’un, cela devient une symphonie, un moment d’exception. Apprendre à “s’accorder” est une qualité précieuse. Cela s’entraîne, se "peaufine" et te sera utile dans l’ensemble de tes relations.

- même adulte il y a toujours un gamin à l’intérieur de nous (sauf qu’à notre âge, on s'offre des jouets plus grands et plus chers). Même si l'on n'est plus un enfant, le besoin de contact et de chaleur humaine est toujours présent pour bien des gens. C'est souvent un pur bonheur de s’abandonner dans les bras de quelqu’un, de lui demander de nous caresser doucement la tête, le visage puis de le lui offrir en retour (et ce n’est qu’une possibilité parmi tant d’autres).
Le but des soirées-câlins est de s’amuser, d’amener sa joie, sa bonne humeur et si tu es grognon un jour, nous nous occuperons du grognon en toi.

- pour bien des participants, c’est une bonne occasion pour rencontrer de nouvelles personnes et se rencontrer soi-même d’une façon inhabituelle mais toujours respectueuse. En général, nous avons aussi de belles discussions sur ce que nous intégrons et explorons au cours des soirées-câlins.

- les soirées-câlins peuvent devenir désagréables uniquement si tu ne mets pas les bonnes limites. Cela s’apprend et peut-être viens-tu pour explorer cela ?

Pour moi, ce qui peut être franchement désagréable, c’est de me faire rejeter ?

La peur du rejet est souvent une “vieille” peur qui date de la prime enfance.
Pour certaines personnes, recevoir un non à une demande qui vient de leur coeur peut se traduire par la sensation que “c’est la fin du monde”.
Si c’est ton cas, réjouis-toi, cela sera peut-être l’occasion pour “soigner” une vieille blessure à l'intérieur de toi.
Après plusieurs soirées-câlins, ce sera peut-être après un 6-7ème non que la sensation “de fin du monde” se présentera.
Globalement, on vient pour apprendre à faire des demandes, mettre des limites et apprendre à accepter aussi des non. En restant ouvert après un non au lieu de se fermer, des choses étonnantes peuvent arriver.
Nous invitons aussi les personnes qui expriment un non à rester ouverte et à leur écoute… il arrive parfois que l’on change d’avis, il arrive parfois que l’on ne change pas d’avis.
La blessure de rejet et d’abandon est sans doute la mieux partagée parmi les humains. Quand on en parle ouvertement et honnêtement, on se rend souvent compte à quel point c’est un souci pour beaucoup, y compris et souvent les plus “beaux”.

Est-ce normal que j’ai envie de tendresse surtout avec les gens qui m’attirent ?
Oui ! bien sûr. C’est une bonne occasion de sentir qui t’attire et quelles qualités. Avec un cadre sûr, la perspective des possibilités s'élargit bien souvent.


Est-ce une thérapie ?
Les soirées-câlins s’adressent à des personnes globalement en bonne santé. Si tu as une maladie psychique ou physique, ce n’est pas un bon plan. Nous préférons que tu te rétablisses avant de venir et que tu consultes un professionnel de la santé.
L’animatrice souhaite être avertie si tu présentes une condition particulière de santé. Elle peut aussi te conseiller ou te dire s’il est recommandé de venir ou pas.
Comme il nous arrive de bouger, danser, jouer durant la première heure de la soirée, il s’agit de bien tenir compte de ses limites physiques et d’en être responsable.

bien-être sensualité calin tendresseEst-ce que ce n’est pas un prétexte à des “partouzes” ?
Ben non justement. Il y a suffisamment de possibilités de cet ordre-là ailleurs. Donc si tu es en quête de partouze, cela ne sert à rien de venir aux soirées-câlins, tu seras déçu. Par contre, si ton intention est d’expérimenter un toucher qui est à l’écoute de soi et de l’autre, un échange d’affection et d’émotion sans que cela ne devienne sexuel, tu es à la bonne adresse.

Oui, mais je ne suis pas de marbre, si on me touche, je pourrais être excité ?

Cela peut arriver même si le but n’est pas de “s’exciter” ni de notre côté de créer une ambiance “hot”. C’est un phénomène naturel du moment que vous n’en faites pas “une affaire”. Tu peux justement apprendre à être en contact proche avec l’autre en laissant simplement l’exitation “être” sans mettre de pression sexuelle. Si ton partenaire est dérangé, je compte sur lui/elle pour te le dire.

Est-ce réservé aux célibataires ? Peut-on venir en couple ?

C’est ouvert à tous. Bien entendu, pour les célibataires, c’est une occasion de rencontre sympathique, affectueuse, authentique dans un cadre sûr et bien défini.
Il est possible de venir en couple. Nous recommandons vivement aux couples de définir leurs limites respectives avant ou après la séance pour éviter de le faire en pleine séance câlins. Si tu es en couple mais que tu décides de venir seul pour explorer les liens de tendresse, nous t’invitons à en informer ton compagnon/gne.

Quel est le problème avec l’alcool ou les stupéfiants ?

Quand nous sommes sous l’influence d’alcool, de pétards ou autres drogues, nous dégageons une odeur, une atmosphère, un état émotionnel spécifiques.
Nous ne sommes pas toujours très clairs sur ce qui se joue en nous et autour de nous. Les personnes qui n’ont pas pris d’alcool ou de drogues ont rarement envie de partager cela de près.